Le multiplexeur de terminaux tmux

Retour à la page Systèmes

Motivation

Le multiplexeur de terminaux tmux (tmux.github.io) ressemble à son confrère GNU screen (gnu.org/software/screen) plus ancien
Tous deux permettent d'utiliser plusieurs fenêtres dans un seul terminal, comme autant de terminaux, d’y copier/coller du texte, et surtout de retrouver son travail intact après une perte de connexion.
Mais tmux gère mieux la division des fenêtres en panneaux, et il a des paramètres par défaut plus agréables. Screen reste valable sur des systèmes particuliers (par exemples connectés avec un port série).

Lancement et configuration

Une fois lancé, tmux peut être contrôlé via des commandes introduites par un préfixe (C-b par défaut) dont la présence sera implicite dans les paragraphes qui suivent.

Des commandes capitales sont:

Les fenêtres

Les panneaux

Initialement, chaque fenêtre comporte un seul panneau, qui prend tout le terminal.

Un panneau se ferme en quittant tous les programmes (même le shell) qui tournent à l'intérieur.

Copier-coller

Pour copier du texte d'un panneau, ou d'une fenêtre à l'autre de tmux:

Une fois dans le mode copie, les commandes pour sélectionner le texte à copier et le mémoriser dépendent du mode d'édition (vi ou emacs):

Copier vers l'extérieur du terminal dépend du terminal en question, pas de tmux. Les séparations entre panneaux (comme |) ne sont alors pas comprises. Pour éviter ces perturbations, on peut occuper temporairement tout le terminal avec le panneau courant:

Ennuis divers

Dernière modification: 18 février 2017